Aider Son Bébé à Dormir

Ce sentiment de pure bonheur après être devenu parent est incroyable. Pourtant, aussi joyeux soit-il, les habitudes de sommeil de notre petit peuvent parfois nous laisser un sentiment d'épuisement.

Il existe des moyens de comprendre les habitudes de sommeil de notre bébé et de savoir quoi faire pour aider nos petits bouts de chou à avoir une routine de sommeil saine.

Dormir est important pour la santé du bébé

Dormir suffisamment est essentiel pour le développement mental et physique du bébé. Le cerveau des bébés est assez occupé à se développer lorsqu'ils dorment profondément. Un enfant bien reposé sera plus attentif, aura une meilleure capacité à apprendre et à mémoriser de nouvelles informations. Les enfants qui ne dorment pas suffisamment peuvent subir un impact négatif sur leurs hormones de croissance, car celles-ci sont principalement produites pendant le sommeil. Les hormones de croissance jouent un rôle clé dans la croissance du corps, la réparation des tissus, des muscles et des os.

Les nouveau-nés dorment généralement environ 18 heures par jour, pendant 3 à 4 heures d'affilée. Entre 3 et 12 mois, les bébés dorment en moyenne 14 heures par jour.

Comment faire dormir son bébé la nuit

1. Mettre en place une routine de sommeil

Un bébé apprend entre autres à dormir grâce aux indices qu'il reçoit dans son environnement. Un bon éclairage aidera l'horloge interne de votre bébé, car notre cerveau associe l'obscurité au temps de repos et la lumière au fait d'être éveillé.

Pour aider votre bébé dans ce nouveau processus, l'idéal est de mettre en place un rituel nocturne dès l'âge de 6 semaines. Un rituel nocturne peut consister à prendre un bain chaud et apaisant, à mettre une couche propre et un nouveau pyjama, à peigner doucement ses petits cheveux, à se blottir contre maman ou papa, à lui offrir des berceuses ou une histoire, et à lui faire des petits bisous de bonne nuit. La cohérence est essentielle. Gardez toujours le même rituel du coucher et répétez-le chaque soir dans le même ordre. De cette façon, vous donnez à votre bébé un signal clair que l'heure du coucher approche et vous préparez son petit corps pour le coucher.

Lorsqu'on met en place une routine pour l'heure du coucher, il est important de choisir le bon moment. Vers l'âge de 3 mois, les bébés ont une augmentation de la mélatonine, notre hormone du sommeil. Le taux de mélatonine augmente le soir. Votre bébé est prêt à se coucher tôt, en accord avec le coucher du soleil. Lorsque vous remarquez que votre petit est somnolent, saisissez l'occasion pour commencer votre routine du coucher.

Aider son bébé à dormir toute la nuit

Alors que certains bébés âgés de 4 à 6 mois commenceront à dormir plus longtemps, cela peut prendre plus de temps pour d'autres. Pas d'inquiétude, chaque bébé est différent et nous les laissons progresser à leur propre rythme. Dormir toute la nuit (plus de 8 heures) se produit généralement à 6 mois, lorsque votre bébé n'a plus besoin d'être nourri au milieu de la nuit. Cependant, cette étape peut être retardée pour les bébés allaités. Comme le lait maternel est plus facile à digérer, leur estomac se vide plus rapidement et ils ont besoin de tétées plus fréquentes.

Lorsque vous pensez que votre petit bout de chou est prêt à dormir toute la nuit, vous pouvez faire quelques gestes pour l'aider, comme mettre votre bébé au lit à une heure correcte - généralement entre 19 et 19h30 pour les enfants de moins d'un an.

2. Les siestes sont précieuses

Garder son enfant éveillé pendant la journée, dans l'espoir qu'il dormira plus longtemps la nuit, semble être un bon plan, mais ça ne fonctionne pas comme ça. Lorsque les enfants sont trop fatigués, leurs hormones de stress augmentent, ce qui déclenche le cortisol et l'adrénaline. Les enfants surmenés ont plus de mal à s'endormir et il y a de fortes chances qu'ils se réveillent pendant la nuit.

Pour éviter que votre bébé ne soit trop fatigué, vous pouvez surveiller les signaux de sommeil :

  • Baillement
  • Frottement des yeux
  • Tirer les oreilles ou les cheveux
  • L'attachement : votre petit peut vous tenir un peu plus longtemps pour qu'on s'occupe de lui
  • Gémissements
  • Un regard qui s'ennuie
  • Moins actif - devient calme

Avant l'âge de 4 à 5 mois, les bébés n'ont pas la tolérance nécessaire pour rester éveillés plus de 90 minutes entre chaque sommeil. Une fois qu'ils sont capables de rester éveillés plus longtemps, vous pouvez créer le programme de sieste le plus approprié pour votre petit. Pensez à la journée de votre bébé et soyez très attentif pendant une semaine si vous remarquez que chaque jour commence à avoir un schéma similaire. Organisez ensuite le programme de la sieste en conséquence.

Le nombre de siestes dont votre bébé a besoin varie en fonction de son âge. Les nouveau-nés ont besoin de 3 à 5 siestes par jour, voire plus. Vers 4 à 6 mois, les bébés ont généralement besoin de 3 siestes par jour. De 6 à 12 mois, les bébés ont besoin de 2 à 3 siestes par jour. Toutefois, cela peut varier d'un enfant à l'autre. L'important est de remarquer tout signe de fatigue et de surveiller l'horloge pour comprendre les habitudes de sommeil de votre bébé.

Des siestes régulières et constantes sont essentielles. Idéalement, votre bébé devrait dormir dans son berceau pour bénéficier du repos de qualité dont il a besoin et qu'il mérite. "Les bébés devraient faire la sieste dans leur lit tous les jours pour qu'ils reconnaissent leur environnement et se sentent en sécurité", selon le pédiatre Deborah Lonzer.

3. Pas de grignotage

Pendant les 8 premières semaines, les bébés doivent être nourris sur demande toutes les 2 à 2,5 heures. S'ils ont faim toutes les heures, cela signifie qu'ils ne mangent pas assez à chaque séance. Notez le nombre de biberons que vous donnez à votre bébé chaque jour et le nombre de minutes de chaque séance. S'il ne mange que pendant 5 à 10 minutes dans la journée mais qu'il mange pendant plus de 20 minutes la nuit, cela signifie que son petit ventre n'est pas assez plein pour dormir toute la nuit et qu'il ne grignote que pendant la journée.

Si votre bébé mange bien pendant la journée, il devrait être capable de dormir sans interruption 4 à 6 heures la nuit à l'âge de 3 mois. Pour aider votre petit à manger plus efficacement, vous pouvez essayer d'espacer ses repas afin qu'il ait réellement faim à chaque fois.

4. Mettez votre bébé au lit, somnolent mais éveillé

Si vous mettez votre bébé au lit une fois qu'il s'est déjà endormi, il ne reconnaîtra pas son environnement s'il se réveille au milieu de la nuit et aura besoin de votre aide pour se rendormir. Si vous laissez toujours votre petit s'endormir dans vos bras, il peut commencer à s'attendre à ce que cela se produise à chaque fois pour s'endormir - et c'est ce que nous voulons éviter ! En mettant votre bébé au lit en état de somnolence, vous l'aiderez à apprendre à s'endormir tout seul.

5. Apprendre à s'apaiser 

Si vous vous précipitez toujours dans la chambre de votre bébé pour l'apaiser, vous créez un cycle qu'il sera difficile de rompre. Tant que vous savez que votre petit ne peut pas avoir faim, vous pouvez prendre un moment avant d'entrer. Il est recommandé de commencer "l'échelle d'apaisement", un entraînement doux avant d'apprendre à s'endormir. Lorsque vous entendez votre petit bébé s'agiter, essayez de le laisser se débrouiller. S'il a du mal à se calmer, vous pouvez entrer, mais il vaut mieux ne pas prendre votre bébé dans vos bras, mais simplement le calmer. Si ça ne fonctionne pas, vous pouvez monter progressivement sur l'échelle d'apaisement jusqu'à ce que votre petit s'endorme à nouveau. Le but de l'échelle est d'aider votre bébé à pratiquer ses nouvelles capacités d'auto-apaisement.

De nombreux parents remarquent que leurs bébés de 3-4 mois manifestent des comportements d'auto-apaisement.

La méthode d'auto-apaisement peut être mise en place lentement lorsque votre bébé a environ 6 mois. À cet âge, la plupart des nourrissons sont capables de dormir 8 heures d'affilée et de s'endormir seuls, ce qui en fait une période idéale pour les encourager à se calmer d'eux mêmes, au cas où ils se réveilleraient la nuit.

6. Doudou

Présenter un doudou à votre bébé peut l'aider à apprendre à dormir de façon autonome. Les doudous, également appelés couvertures de sécurité, peuvent être utilisés comme un compagnon amical pour accompagner votre enfant partout où il va.

Pour votre bébé, il est préférable d'utiliser un doudou en tissu léger, naturel et respirant. Et comme votre petit peut vite s'attacher à son petit doudou, il est probablement préférable de lui offrir un jouet bien fait et durable. Un doudou idéal pour votre petit chou est notre Doudou en soie bio Peace Baby Comforter "Lullaby Lune", rempli à 100% de coton moelleux bio.

Régression du sommeil et problèmes de sommeil des bébés

Une régression du sommeil décrit une période de temps, généralement de 2 à 4 semaines, pendant laquelle un bébé qui fait ses nuits a soudainement des troubles du sommeil.

Quand se produit la régression du sommeil ?

La régression du sommeil peut se produire à tout moment car elle est liée à des facteurs imprévisibles. Mais il y a des périodes où la régression du sommeil est plutôt prévisible, en raison des poussées de croissance, des poussées dentaires ou de la réalisation de nouvelles étapes dans la vie de bébé.

4 mois

La régression du sommeil à 4 mois peut être causée par des douleurs de poussée dentaire, la faim due aux poussées de croissance ou la nouvelle excitation de votre petit qui maîtrise la façon de se retourner ou de s'asseoir. 

6 mois

À cet âge, le monde de votre bébé s'élargit rapidement. Il grandit beaucoup. Son petit monde est plein de nouvelles découvertes, ce qui peut le laisser un peu trop excité pour s'endormir - il y a tellement de choses à explorer

8 à 10 mois

De nombreux bébés commencent généralement à ramper vers cet âge. L'anxiété de séparation est également très courante à 9 mois, ce qui peut amener votre bébé à se réveiller la nuit pour se rassurer.

12 mois

Entre 9 et 12 mois, les bébés commencent généralement à se tenir debout et à faire leurs premiers pas. Le fait d'atteindre de grandes étapes peut temporairement perturber le sommeil de votre bébé.

Pas de d'inquiétude, la régression du sommeil n'est qu'une question de quelques semaines. Une fois votre petit habitué à ses nouvelles compétences, il retrouvera sa routine de sommeil. Parents, ne réfléchissez pas trop ! Il n'existe aucun livre magique qui puisse vous donner toutes les réponses. Votre petit bout de chou est unique et est entre de bonnes mains 💕

Panier

Tout le stock disponible est dans le panier

Votre panier est vide.

fr
Language
fr
  • de
  • en
  • es
  • fr
  • it
Currency