La filature de Soie de Mûrier

T'es-tu déjà demandé quelle chenille produit de la soie, mais plus précisément quelle chenille produit de la soie de mûrier ?

Le filateur de soie - qu'est-ce que le Bombyx Mori ?

Il existe de nombreux types d'espèces de vers à soie, la plus célèbre reste le Bombyx Mori. On l'appelle aussi parfois le ver à soie chinois ou le ver à soie du mûrier. Ce filateur de soie de mûriers est une espèce entièrement domestiquée, utilisée uniquement pour la production de soie, on ne la trouve jamais à l'état sauvage. Ce ver à soie chinois a tellement de besoins particuliers qu'il ne peut pas vivre dans la nature. Ses besoins vitaux l'obligent à se nourrir principalement (parfois exclusivement) de feuilles de mûrier en grande quantité pour permettre son processus de reproduction.

Caractéristiques bénéfiques du ver à soie

Ce défaut, non négligeable, est aussi une grande qualité : la soie la plus luxueuse provient du Bombyx Mori. Il transforme les feuilles de mûrier en un fil lisse, solide et rond, qui sont les qualités de soie les plus recherchées. Et de ce super-pouvoir est né le nom de ver à soie de mûrier, le créateur de la soie la plus prisée : La soie de mûrier. Le Bombyx Mori contribue également à la pollinisation locale et améliore ainsi la variété botanique locale - tout comme les abeilles.

Le cycle de vie d'un ver à soie

Tout le cycle de vie du Bombyx Mori est maintenant basé sur les feuilles de mûrier, afin d'améliorer la qualité de la soie.
La phase de la chenille
Une fois né, le bébé ver à soie est nourri exclusivement de feuilles de mûrier tout au long de la journée, sept jours sur sept pendant plus d'un mois (c'est comme un buffet en libre-service, avec de la nourriture à volonté). En ce qui concerne les préférences alimentaires, la chenille est naturellement attirée par l'odeur du mûrier : le cis-jasmin. C'est pourquoi sa capacité à manger est amplifiée lorsqu'elle se trouve devant des feuilles de mûrier blanc. Après avoir eu le buffet de leur vie (littéralement parce que c'est la dernière fois qu'ils mangent durant tout leur cycle de vie), ils pèsent environ 10 000 fois leur poids initial. L'accumulation de toute l'énergie et les feuilles de mûrier leur permettent de commencer à faire tourner leur cocon.
C'est l'heure du cocon !

Maintenant qu'elle a atteint sa taille adulte, la chenille décide de se cacher sous une feuille douillette et de commencer à construire son propre cocon. Pendant trois à huit jours, la larve va sécréter une substance collante, dotée d'un super pouvoir : se transformer en un filament fin et solide au contact de l'air. Le rythme du ver à soie est assez intense : 20 cm de future soie par minute. Tout le cocon est formé par un seul fil continu. Tout au long de la semaine, la fileuse de mûrier va créer son cocon, qui représente environ un kilomètre et demi de fil continu. La partie intérieure du cocon, la plus régulière et formée par des anneaux ronds et concentriques, deviendra le lit de la chrysalide (forme de transition, de la larve au papillon). Cette partie intérieure est appelée "soie fine" et sera utilisée pour créer le type de soie le plus luxueux : La soie de mûrier. Une fois confortablement installée dans le cocon, la larve de Bombyx Mori commencera sa métamorphose. Fait amusant : environ 5% des vers à soie du mûrier tissent leurs cocons ensemble, on les appelle les "dupions" (certains disent que c'est l'amour, d'autres que c'est juste la nature, nous disons que c'est merveilleux).

L'âge adulte

Après 10 à 14 jours de métamorphose dans son cocon, le ver à soie est maintenant un Bombyx Mori adulte. Pendant sa brève vie d'adulte, sa principale préoccupation est la reproduction. La durée de vie réduite du mûrier adulte n'est que de deux à trois jours. Cette espèce étant complètement domestiquée, elle n'a aucune capacité de vol, avec une envergure d'aile de 3 à 5 cm seulement. Certains des mâles sont capables de décoller et de rester en l'air. Le plus important est que les mâles peuvent effectuer une danse de battement, afin de se présenter aux femelles, en sécrétant une phéromone ayant la capacité d'attirer la femelle Bombyx Mori. Les femelles sont deux à trois fois plus volumineuses que les mâles et, une fois séduites, elles portent entre 300 et 500 œufs. Le processus de ponte des œufs doit être surveillé de près par les éleveurs. Les futures larves n'écloront que si la température est maintenue entre 24 et 29 degrés Celsius. La femelle du papillon de nuit place soigneusement les œufs en grappes sous les feuilles de mûrier. Les oeufs sont ensuite collés ensemble à la feuille grâce à une sécrétion gélatineuse laissée par la femelle. Une fois la reproduction de son espèce assurée, son travail est terminé et elle meurt.

La vie de l'œuf

La surface lisse et blanche de l'œuf cache le jaune et la future chenille. La larve destinée à devenir la fileuse du mûrier met 9 à 12 jours pour éclore. C'est ici que commence le nouveau cercle de vie du Bombyx Mori. Ainsi, chaque année, cette espèce peut passer par huit cycles de vie distincts.

La Soie de mûrier est-elle de la vraie Soie ?

La soie de mûrier est non seulement de la vraie soie, mais aussi le meilleur type de soie disponible sur le marché. Cette soie est le résultat du cocon de la larve de Bombyx Mori, dont le régime alimentaire est uniquement composé de feuilles de mûrier. La soie de mûrier a de grandes qualités (hypoallergénique, anti-poussière et antifongique) et bien d'autres que tu peux lire dans l'article Qu'est-ce que la soie de mûrier. Si tu veux vraiment comprendre ce qu'est la vraie soie, tu peux apprendre dans cet article une façon de reconnaître la soie parmi tous les autres matériaux : Satin vs Taies d'oreiller en Soie - N'est-ce pas la même chose ?

Comment pouvons-nous sauver le ver à soie du mûrier ?

Lors du processus de production de la soie conventionnelle, les chenilles sont bouillies vivantes dans leur cocon. Elles ne sont donc pas capables de se transformer en ce magnifique papillon qu'elles sont censées être. En raison des milliers d'années d'élevage dans l'industrie conventionnelle, même celles capables d'éclore ont perdu la capacité de voler et, plus important encore, leurs parties buccales sont rares et inexistantes, ce qui les fait mourir de faim.
Heureusement, il existe une solution : Peace Silk ou Ahimsā Silk. Grâce à la contribution des agriculteurs indiens locaux, non seulement la vie du papillon de nuit Bombyx Mori est sauvée, mais aussi la qualité naturelle du mûrier Peace Silk est préservée.
Les fermes de sériciculture qui produisent la soie de paix sont très prudentes en ce qui concerne l'élevage du Bombyx Mori. Le ver à soie ne reçoit que des feuilles de mûrier biologiques et dispose de l'espace nécessaire pour permettre une métamorphose saine.
Si tu veux en savoir plus sur ce processus et comprendre pourquoi l'industrie de la soie est néfaste pour les vers à soie, tu peux lire notre article Qu'est-ce que Peace Silk ou Ahimsā Silk ?